Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1

Avant-première Dragon Ball Super Broly 2019 en VOSTF

Comme tous les supers fans, La team Game-Lord était présente à l’avant-première du Super Guerrier légendaire version 2019. En effet, comme nous vous l’avions anticipé, vous aviez la possibilité de voir le film en avant-première VOSTF au cinéma ce 25-26 et 27 janvier. Impossible de râter ça ! Surtout quand on choisit un pseudo comme Broly Nice.

Scénario :

Il était facile de s’imaginer le scénario vu que nous connaissons tous Broly sortis en Mars 1993 (presque 26 ans déjà).
Si la base est effectivement la même (contrairement à ce que dit la Bande-Annonce : “un nouveau saiyan que personne ne connaît”), le film Dragon Ball Super Broly n’est pas simplement un remake de sa première version.

 

 

Attention Spoiler !

Au début du film, Le Roi Végéta constate qu’un enfant du même âge que son fils, Végéta, le dépasse largement au niveau de sa force de combat potentiel. Le Roi décide donc de le bannir seul sur une planète hostile. Son père, s’y oppose et tente de le ramener mais son vaisseau subit des dommages importants en atterrissant sur la planète. Ils se retrouvent donc coincer plusieurs années sur cette planète. Pendant toutes ces années le père de Broly, Paragus, entrainera son fils, afin d’assouvir sa soif de vengeance à l’encontre du Roi Végéta. La suite, vous la connaissez, la planète Végéta est détruite par Freezer et seuls quelques saiyans survivent.

Nouvelle trame :

Nous nous situons maintenant à la fin de l’arc “Survie de l’univers” et la fameuse rencontre avec Jiren. Freezer toujours dans les mauvais coup continue à chercher de nouveaux guerriers dans tout l’univers afin de renforcer son armée décimée (voir Arc “La résurrection de Freezer”). C’est à ce moment que deux de ses guerriers trouveront Broly et son père. Immédiatement, Freezer décèle une force extraordinaire chez Broly et décide de la déchainer contre Son Goku et Végéta. Contrairement à la première version de Broly, ici la haine de Broly n’est pas dirigé vers Son Goku (Kakarotooooo!!), mais bien vers Végéta… de nouveau rien de personnel, Broly est en fait manipulé par son père, qui l’utilise comme une véritable arme vivante. Broly qui manque d’expérience et de technique de combats, va néanmoins progresser tout au long du combat et va forcer nos guerriers à utiliser leur dernière transformation “Super Saiyan Blue”. Malgré tout, le combat reste équilibré.

Le déclic, explosion de colère : Broly devient le super guerrier légendaire

C’est à ce moment-là que Freezer se souvient que la colère des saiyans leur permet de libérer tout leur potentiel. Il décide de tuer Paragus sans que Broly ne s’en rende compte, Résultat : Broly plonge dans une colère noire (ou verte pour être plus précis) et libère toute sa puissance. Son Goku et Végéta ne sont plus de taille, ils mènent donc Broly devant Freezer et en profite pour se téléporter à l’endroit où se trouve Piccolo. Pendant plus d’une heure, ils vont tenter fusionner (malgré les refus de Végéta qui trouve la danse ridicule, à juste titre entre nous). La troisième tentative est la bonne !
Gogeta fait son apparition ! (ça fout des frissons) Broly ne se laisse pas démonter mais Gogeta prendra finalement le dessus en super saiyan Blue.

La destruction de Broly ?

Alors que Gogeta s’apprête à en finir avec Broly grâce à son célèbre Kamehameha, les guerriers de Freezer qui l’avaient sauver de sa planète hostile, demande à Shenron de le renvoyer sur sa planète afin de lui sauver la vie. Ces guerriers (un guerrier âgé et une jolie guerrière) le rejoignent sur sa planète. C’est alors que Goku apparaît grâce à la téléportation pour leur offrir une maison et des vivres afin d’améliorer leur qualité de vie… Dans quel but ? Vous connaissez Goku… Il veut affronter à nouveau Broly et le prendre sous son aile.

Mon avis :

Lorsque j’ai appris que le nouveau film Dragon Ball parlait de Broly, je ne savais pas quoi penser, d’un côté j’étais content car c’était mon personnage préféré mais d’un autre côté j’avais peur de me retrouver face à une nouvelle daube style Bio Broly. J’ai donc été très agréablement surpris de voir que ce Broly n’est absolument pas une suite du premier film de 1993. Il est plus complet, plus humain (on découvre un Broly sensible) et très impressionnant (surtout au cinéma). Très bonne idée de la part du réalisateur de maintenir Broly en vie… Ca nous promet une belle suite pour les prochains arcs !

Deux petits bémols :
La bande-son m’a beaucoup déçu… aucune musique qui donne le frisson après une transformation.
Et certaines images un peu bâclées… On a presque l’impression de regarder “One Punch Man” des fois… Autant les dessins sont parfois magnifiques, autant certains traits semble très/trop simpliste.

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et vos questions 😉

Bon We les saiyans

 

Commentaires