Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Dans une période riche en sorties cinématographiques, coincé entre deux sorties de blockbusters, “L’empereur de Paris” porte sur grand écran une nouvelle interprétation de Vidocq. Un personnage historique ô combien intéressant. Pari réussi ?


L’histoire :


Les points positifs :

  • L’ambiance : Que ce soit les décors, les costumes ou la musique, tout vous fera plongé dans ce Paris historique.
  • Le casting : On y verra des visages connus, des moins connus et des méconnaissables.
  • L’action : La violence et l’insécurité de l’époque se ressent parfaitement à l’écran. Les armes sont utilisés de manière à la fois stratégiques et brutales.
  • Mention spéciale à : un combat au sabre en plan-séquence et à un montage prenant sur le thème ‘arrestation’ .

 Les points négatifs :

  • Un rythme en dent-de-scie : Au point que la grande scène d’action finale, pourtant magnifique, passe pour un événement isolé au lieu d’être le point culminant du film.
  • Un héros difficile à cerner : Là où les motivations des autres personnages sont parfaitement compréhensibles, Vidocq reste complexe et difficile à cerner. Cela lui donne du charme mais il est difficile de s’investir émotionnellement pour lui.

Mes coups de coeurs :

James Thierrée est le duc de Neufchâteau. Mélancolique et touchant dans ses scènes de dialogues tout en étant brutal et précis dans ses scènes d’action. Le duc marquera les esprits.

 

Denis Lavant est Maillard. Un antagoniste qui s’impose dès sa première scène. Un personnage qui aurait mérité d’être mieux exploité durant le film. Il aurait eu les épaules pour porter l’aspect criminel de Paris à lui tout seul.

 


Verdict :

Dans sa construction, “L’empereur de Paris” sonne comme un “Batman begins” à la française. Malgré un problème de rythme qui risque de vous faire décrocher, on ne peut pas lui enlever son ambition. Le genre de film qu’on aimerait voir plus souvent. Il mérite d’être vu. Le film ose proposer autre chose et faire cela en grand. Il ne lui manquait pas grand-chose pour être un film parfait. Un peu dommage et frustrante d’échouer d’un rien. Devrait-on le bouder pour autant ? Non. Il faut le voir.

Bonus : Deux vidéos des coulisses témoignant de l’énorme travail sur les décors et les costumes.

Commentaires